15 décembre : grève contre la privatisation de l'école...

Publié le par NPA 06 Ouest

Communiqué du NPA :

 

Le plus grand plan social c'est celui mis en oeuvre par le gouvernement Fillon, via le ministère de l'éducation nationale : plus de 70 000 postes supprimés en 5 ans. Et le ministre de l'éducation, Luc Chatel, se dit prêt à supprimer encore des postes d'enseignants pour les rentrées scolaires prochaines.

 

Les conditions de travail des personnels et d'accueil pour les jeunes se sont donc considérablement dégradées avec l'augmentation des effectifs dans les classes, la multiplication des missions, la montée en flèche des heures supplémentaires.

 

Quand on additionne la rigueur salariale, l'augmentation des cotisations retraite, des mutuelles, l'introduction d'une journée de carence, le salaire réel diminue.

 

La réussite de la journée de grève et de manifestation du 27 septembre a bien montré le mécontentement des personnels de l'éducation.

 

Aussi, la dernière trouvaille de Luc Chatel résonne comme une nouvelle provocation. La remise en cause du système d'évaluation qui serait du ressort du chef d'établissement, avec les incidences sur l'avancement de carrière, c'est clairement vouloir faire de grands pas en avant vers la privatisation de l'éducation. Déjà, dans le cadre du programme Clair, des principaux de collège recrutent eux-mêmes les enseignant-E-s.

 

C'est inacceptable !

 

L'éducation nationale est un service public qui remplit une mission fondamentale : le droit pour tous jeunes d'avoir accès à la culture, à une formation, à un diplôme débouchant sur un emploi.

 

Les suppressions de postes, la surcharge de travail, la précarité de nombre d'emplois, l'insuffisance des budgets d'établissements détruisent ce service public.

 

Pour dire stop et enclencher une mobilisation sur la durée, le NPA sera présent dans la grève et les manifestations du 15 décembre.

 

Manifestation à Nice, 10h00.

Publié dans Dans le 06 à l'est...

Commenter cet article