28 novembre 2011 : c'est la fête pour Monsanto !

Publié le par NPA 06 Ouest

Déclaration de Philippe Poutou :

 

 

Le rapprochement est édifiant. Aujourd'hui, lundi 28 novembre 2011, le conseil d’Etat annule la suspension de culture du MON 810, le maïs OGM de Monsanto, prise par le gouvernement français en février 2008.
Le conseil répond ainsi à la demande de la cour de justice européenne selon laquelle l'existence d'une situation susceptible de présenter un risque important "mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l'environnement" n’aurait pas été suffisamment évaluée.
Le plus élémentaire principe de précaution est une nouvelle fois bafoué.

 

Au même moment, l’assemblée nationale débat d’une loi visant à imposer le paiement d'une taxe aux agriculteurs qui gardent une partie de leur récolte pour la ressemer.
Cette taxe qui concernerait 21 espèces aboutirait à un prélèvement compris entre 100 à 200 millions d'euros chaque année pris dans la poche des agriculteurs pour enrichir les firmes semencières, avec au premier rang… Monsanto !

 

Au nom de la propriété intellectuelle, les profits sont à nouveau privilégiés contre le droit des agriculteurs à vivre de leur travail, le droit de la population à une nourriture suffisante et saine, la défense de la biodiversité.

 

Il s’agit bien d’un jour de fête pour Monsanto et d’une journée noire pour celles et ceux qui combattent l’agriculture productiviste responsable de la crise alimentaire et agricole qui pousse les peuples dans la famine ou la malbouffe et les paysans dans le désespoir.

Publié dans Ecologie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article