Appel à la solidarité face à la répression au Pakistan...

Publié le par NPA 06 Ouest

 

 lpp-congress-20101.jpg 

Six dirigeants syndicaux ont été condamnés à un total de 490 années de prisons! Une violente offensive répressive est en cours au Pakistan.

 

Nous avons reçu un appel urgent à la solidarité. Le mouvement ouvrier et la gauche radicale est en effet soumise à une violente offensive répressive dont témoigne la condamnation à Faisalabad de neuf dirigeants syndicaux à des peines d’emprisonnement d’au moins dix ans – six d’entre eux en totalisant même 490!

 

Faisalabad, au Pendjab, est la troisième agglomération du pays, un centre industriel spécialisé dans le textile. Le LQM (Mouvement national des travailleurs) est une organisation syndicale territoriale qui organise notamment les ouvriers des métiers à tisser. Il a récemment impulsé d’importantes luttes sociales sur les conditions de travail, les salaires et le droit à une sécurité sociale. Le patronat a utilisé tous les moyens pour briser le LQM (deux cadres syndicaux ont été abattus par des hommes de main).

 

Les dirigeants du LQM sont condamnés au nom des lois antiterroristes, souvent utilisées pour criminaliser le mouvement social et donner carte blanche à la répression. Elle vise les syndicats combatifs ainsi que la gauche radicale comme le Labour Parti Pakistan (LPP, Parti du travail), organisation sœur du NPA. Le LPP a en effet contribué au développement du mouvement ouvrier à Faisalabad et des dirigeants du LQM en sont membres. Plus au nord, dans la province de Gilgit, d’autres militants de ce parti, dont Baba Jan, élu au comité fédéral, sont détenus. Ils avaient soutenu une population frappée par des inondations et un glissement de terrain (deux personnes avaient été tuées par la police lors d‘une manifestation). Dans l’ensemble du pays, 24 membres du LPP sont actuellement incarcérés.

Le pouvoir a décidé d’engager une épreuve de force pour porter un coup d’arrêt au développement d’un mouvement social combatif. L’enjeu est considérable et concerne tout le pays. Le LQM et le LPP font face, mais dans des conditions très difficiles. Ils préparent une importante mobilisation pour le 26 novembre à Faisalabad. Ils doivent organiser la défense des militants incarcérés et doivent aussi aider, le temps qu’il faudra, les familles des syndicalistes condamnés qui ont perdu l’essentiel ou la totalité se leurs revenus (le salaire des personnes détenues) et qui se retrouvent dans le plus grand des dénuement.

 

Dans cette situation, ils ont besoin de notre solidarité. La fédération syndicale NTUF, qui collabore avec le LQM, a contacté la Fédération internationale du textile, du cuir et de l’habillement (ITGLWF), qui a déjà manifesté sont soutien. La solidarité syndicale et politique doit se renforcer à l’échelle internationale – et la solidarité financière n’est pas moins importante. Une campagne de soutien est engagée avec l’appui du NPA. Les dons peuvent être envoyés via l’association Europe solidaire sans frontières (ESSF).

 

Pierre Rousset, Danielle Sabai.

 

Pour plus d’information, voir le site www.europe-solidaire.org 

Chèques à l’ordre d’ESSF à envoyer à ESSF, 2 rue Richard-Lanoir, 93100 Montreuil (écrire «Pakistan » au dos).

Publié dans International...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article