Austérité...

Publié le par NPA 06 Ouest

Lorsqu’au début du quinquennat, François Fillon avait déclaré qu’il était à la tête « d’un État en situation de faillite », il s’était vertement fait reprendre par Sarko et ses porte-flingue. Rien de tel en 2011 ! Et malgré les rodomontades de différents ministres qui avaient, au début de l’année, refusé le mot de rigueur, c’est bien celle-ci qu’a mise en œuvre par deux fois le Premier ministre. Fin août, une première diète était dans les projets. Objectif : 12 milliards d’euros de dépenses en moins. Mais à peine le projet déposé, la baisse probable de la croissance lui fait annoncer, le 7 novembre, un nouveau plan de rigueur prévoyant 7 milliards d’euros d’économies en avançant le calendrier de la réforme des retraites, en augmentant le taux réduit de la TVA de 5, 5 % à 7 %... Tout cela bien sûr pèsera en premier lieu sur les ménages qui ont vu toutes leurs charges augmenter alors que le chômage s’étend et que les salaires de ceux qui ont encore un emploi stagnent... L’austérité est bien là et le président du pouvoir d’achat, celui qui devait aller chercher la croissance avec les dents, en remet une louche en tentant d’instituer la TVA (anti)sociale qui ne peut que réduire encore le niveau de vie de la population.

 

Dominique Angelini.

Publié dans Social - société...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article