Défendre le droit de grève...

Publié le par NPA 06 Ouest

Communiqué du NPA :

 

A l'instigation de l'UMP par l'intermédiaire d'un député membre de la Droite populaire, les députés, dans la nuit de mardi à mercredi, ont étendu au trasport aérien la loi sur le service minimum, déjà en vigueur à la SNCF, obligeant les grévistes à se déclarer 48 heures avant, sous peine de sanction.

 

C'est la réponse du gouverenement aux revendications des agents de sécurité dans les aéroports qui avaient fait grève pendant plusieurs jours il y a plusieurs semainespour défendre leurs revendications relatives à l'augmentation des salaires et à l'amélioration des conditions de travail.

 

Le NPA condamne une loi qui vise à entraver le droit de grève et qui ne permettra en rien d'ouvrir des négociations avec l'employeur ou la direction, comme le faisait justement remarquer un responsable syndical dans le transport aérien.

Les organisations syndicales des pilotes de lignes, stewards, agents de ligne et commerciaux ont d'ailleurs déposé un préavis de grève pour une période située entre le 6 et le 9 février.

 

Le NPA soutient totalement les exigences et les revendications des syndicats et des salarié-E-s du transport aérien.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article