Exigeons la libération de Sergey Oudaltsov et de Yaroslav Nikitenko !

Publié le par NPA 06 Ouest

Communiqué unitaire :

 

 

Les militants écologistes russes Sergey Oudaltsov, leader du Front de Gauche, et Yaroslav Nikitenko, tous deux militants actifs de la défense de la forêt de Khimki, près de Moscou, doivent être libérés immédiatement.

Pour la 14ème fois depuis le début de l’année 2011, l'infatigable défenseur de la forêt de Khimki, Sergey Oudaltsov, a été arrêté le 4 décembre dernier sans aucun motif et avant même d'avoir pu manifester contre la fraude électorale massive.

 

Après avoir passé plusieurs jours en détention préventive, il a été condamné à 10 jours de prison dimanche dernier, le 25 décembre. Cette décision d'un tribunal de Moscou est tombée au lendemain d'une manifestation de plusieurs dizaines de milliers de personnes protestant contre les fraudes aux élections législatives du 4 décembre. Ces élections ont été remportées par le parti Russie unie de Vladimir Poutine, candidat à la présidentielle de 2012.

Malgré une grève de la faim et de la soif, Sergey Oudaltsov est toujours en détention. Reconnu coupable de résistance à la police, Oudaltsov a été ramené à l'hôpital dimanche soir après avoir souffert d'un malaise au tribunal. Son avocat a précisé que Sergey Oudaltsov faisait appel. Selon Amnesty International, sa vie est en danger.

 

Plusieurs centaines de manifestant-e-s et figures de l'opposition s’étaient regroupées le jour de Noël devant et au sein de l’enceinte du Tribunal moscovite pour apporter leur soutien au militant Oudaltsov, estimant qu'il étant harcelé par le pouvoir. Ils ont été violemment expulsés malgré la présence de journalistes. L’un des manifestants, Yaroslav Nikitenko, a été appréhendé et également condamné à 10 jours d’emprisonnement.

 

Yaroslav Nikitenko était présent avec nous en juillet dernier au rassemblement des opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, en compagnie d'Evgenia Tchirikova, pour dénoncer les méfaits des projets Vinci ici et ailleurs.

 

La convergence des luttes de Khimki et Notre Dame des Landes, est le symbole d’un même combat écologique et démocratique qui dépasse les frontières.

 

La coordination nationale des opposants à Notre Dame Des Landes, solidaire du combat contre la dévastation de la forêt de Khimki par Vinci, exige des autorités russes la libération de Yaroslav Nikitenko et de Serguei Oudaltsov, condamnés pour délit d'opinion.

 

AITEC, ALTERNATIFS, Alliance Écologiste Indépendante, AMIS DE LA TERRE, ATTAC France, FASE, NPA, JEUNES ECOLOGISTES, RELOCALISONS

Publié dans Ecologie...

Commenter cet article