Fortes, solidaires et en colère : dans la rue contre les violences sexistes...

Publié le par NPA 06 Ouest

À Lyon, un collectif d’organisations a organisé une manif non mixte et nocturne.

 

À la suite de l’appel d’un collectif d’organisations féministes lyonnaises à une marche de nuit non mixte contre les violences sexistes, le samedi 26 novembre, environ 300 personnes, des nanas et des trans, ont manifesté de la place de la Guillotière aux pentes de la Croix-Rousse, en passant par Saint-Jean et Terreaux. Une manifestation dynamique, résolument offensive, que n’ont freiné ni les remarques sexistes ni les provocations fascistes. Les nuits, les rues sont à nous !

 

C’est la première marche de nuit non mixte depuis 1999 et dès le début de la marche, nous étions là.
Visibles à la lumière des fumigènes et encadrées par les banderoles, au milieu des fêtardEs du samedi soir.
Audibles avec une reprise en chœur de chaque slogan, de chaque chant, de chaque orgasme.

 

Présentes à Saint-Jean malgré la dizaine de faf qui tentent… quoi d’ailleurs ? de nous empêcher d’avancer ? d’être là ? et qui finalement se font courser comme des lapins par les cinq flics présents pour encadrer la marche…

 

Inflexibles face aux irréductibles mâles qui ne comprennent pas la définition d’une marche de nuit non mixte.
Magnifiques dans les pentes de la Croix-Rousse en scandant l’hymne des femmes.

Unies pour clôturer la marche de nuit en reprenant :
 

« Nous c’qu’on voudrait c’est dégenrer
Cette société super normée
Faut pas se satisfaire de cette journée. »

 

Commmission d’intervention féministe
Lyon – Vienne.

Publié dans Droits des femmes...

Commenter cet article