Indemnités journalières sous plafond de ressources...

Publié le par NPA 06 Ouest

Communiqué du NPA :

 

Le gouvernement Fillon et son parti l'UMP n'en finissent pas de faire les poches aux salariés. Débouté par les parlementaires sur le 4e jour de carence dans le privé, ce gouvernement s'en prend maintenant aux indemnités journalières.

 


Pour récupérer 150 millions d'euros, il entend les plafonner au-dessus de 2500 euros brut, 2000 euros net environ. Le plafond serait abaissé de 48, 40 euros par jour à 40, 40 euros.

 


Une façon supplémentaire de faire payer la crise aux salariés, aux assurés sociaux en laissant tranquille les entreprises responsables de la quasi totalité de la fraude aux cotisations sociales. D'après le rapport trisannuel de la Cour des Comptes, la sous-déclaration des accidents de travail et maladies professionnels, par exemple, iraient de 587 millions d'euros à 1, 1 milliard d'euros, manque à gagner que l'Assurance maladie doit compenser.


Cette mesure serait prise par décret, hors donc de tout débat parlementaire contradictoire.
Pour le NPA, cette pénalisation des malades est totalement injuste et tout à fait révélatrice des choix politiques d'un gouvernement aux ordres des marchés financiers.


Elle doit être combattue comme toutes les atteintes à la protection sociale.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article