La campagne est bien lancée à Marseille...

Publié le par NPA 06 Ouest

Voilà bien longtemps que le NPA n’avait pas été aussi présent dans la région de Marseille. Une active campagne dans la ville et le département, dans les lycées et les facs, dans nos boîtes, l’existence d’un comité de soutien, ont popularisé le meeting de notre candidat, le 27 janvier, et assuré à sa venue un large écho.

 

Loin d’être inconnu, les diffusions de tracts nous ont montré que le candidat de notre parti se fait sa place peu à peu. Près de 250 personnes, dont de nombreux jeunes, sont venues écouter nos camarades retracer la situation internationale à partir des révolutions arabes, faire le point sur les quartiers populaires ainsi que sur les violences policières qui se multiplient. Et rappeler les dégâts des contre-réformes sarkozystes chez les jeunes étudiantEs et/ou salariéEs. Un salarié de Fralib, emblème des luttes contre les licenciements et les délocalisations, est intervenu à la tribune pour réitérer leur détermination à se battre pour conserver leur outil de travail et tous les emplois face à Unilever.

 

Pour défendre le niveau de vie des travailleurs et de la jeunesse face aux conséquences de la crise, Philippe Poutou a développé le programme d’urgence du NPA, qui s’articule autour d’un bouclier social (interdiction des licenciements notamment) et l’annulation de la dette au nom de laquelle les plans d’austérité sont conçus. Et insisté sur la nécessité de l’intervention consciente des travailleurEs pour imposer des mesures qui entrent en contradiction avec la propriété capitaliste. Philippe a conclu sur l’importance de dégager Sarkozy, ce qui commence maintenant par une riposte unitaire pour empêcher l’instauration de la TVA (anti)sociale. Une discussion intéressante s’en est ensuite suivie avec la salle.Au final, ce meeting réussi est une preuve supplémentaire de l’utilité d’une candidature anticapitaliste et indépendante des institutions pour affronter la période qui vient.

 

Coordination de campagne 13.

Publié dans NPA en PACA...

Commenter cet article