M-real : la machine de nouveau en marche...

Publié le par NPA 06 Ouest

Les salariés de M-real, à Alizay (Eure), ont remis en marche la machine a papier. Samedi 29 octobre, dès 9 heures, c’est la joie pour celles et ceux qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour que la journée « portes ouvertes » soit un succès. Après la fermeture annoncée malgré les offres de deux repreneurs sérieux, il s’agissait de frapper un grand coup : l’usine veut vivre, avec tous ses emplois. Prendre possession de l’outil de travail, organiser la démonstration de sa performance en remettant en route la machine à papier, on ne voit pas cela si souvent. Bien sûr, il a aussi fallu penser à la sécurité, mettre en place un circuit de visite sécurisé par groupes de 12 et avec plus de 50 guides-ouvriers, à organiser la crèche et la buvette ; les volontaires ont afflué, les initiatives individuelles ont suppléé naturellement les défaillances… La récompense et la fierté sont là, on a dépassé les 2 200 visiteurs.

 

Après la visite, en compagnie de Christine Poupin – technicienne à l’usine Grande-Paroisse toute proche –, Philippe Poutou a pris la parole : « j’aime bien visiter les usines, surtout quand ce n’est pas la mienne ». Il a souligné la nécessité de faire le lien entre toutes les luttes sur l’emploi, des Fralib aux Fonderies du Poitou, et de réquisitionner les entreprises qui licencient. Cette nécessité a été soulignée aussi par Gaëtan Levitre, maire d’Alizay et conseiller général PCF, ainsi que par Thierry Philippot au nom de l’intersyndicale. Le président du conseil général PS de l’Eure et une députée européenne EÉ-LV ont aussi salué la lutte.

 

La surprise fut l’arrivée dans l’après-midi du ministre Bruno Le Maire pour une visite éclair. Accueilli au cri de « l’usine doit vivre avec tous ses emplois ! », il est ressorti en déclarant qu’il continuait à se « battre sur ce dossier important » et accompagné par le même slogan qu’à son arrivée.

 

La lutte continue, les idées ne manquent pas pour réaliser de façon efficace la convergence des entreprises qui se battent dans la région. Comme le dit l’un de leurs slogan : « Helander, tu ne feras pas de nous des chômeurs ! »

 

CorrespondantEs.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article