Message de Philippe Poutou adressé à RESF...

Publié le par NPA 06 Ouest

Le Réseau Éducation sans frontières (RESF) a tenu sa réunion nationale les 14 et 15 janvier. À cette occasion, l’organisation a demandé aux candidatEs aux élections présidentielles d’enregistrer un message vidéo.

Chères et chers camarades,
Le sens même de mon combat, de celui de toutes les militantes et de tous les militants du NPA, de notre campagne bien sûr, mais, bien au-delà, de notre engagement politique, est la lutte pour le respect de la dignité humaine contre les discriminations quelles qu’elles soient, les discriminations sociales indissociables des discriminations raciales. Cette lutte est au cœur de la lutte pour construire une société libre et démocratique.


C’est bien pourquoi notre solidarité avec votre combat est pleine et entière. La lutte contre la politique xénophobe et raciste du gouvernement et de l’extrême droite est pour nous une priorité face aux surenchères du ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, qui se vante de 33 000 reconduites à la frontière cette année, soit 5 000 de plus que les objectifs fixés initialement par Brice Hortefeux pour 2011.


RESF joue un rôle essentiel depuis de nombreuses années pour la défense du droit à l’éducation et à la scolarisation des enfants de parents sans papiers et des jeunes majeurs sans papiers, et milite pour la régularisation de tous les sans-papiers vivant en France. Grâce à votre combat sans relâche, la solidarité a pu s’organiser à travers le pays par de multiples liens.


Nous partageons les objectifs de votre combat.


Nous sommes pour la libre circulation, de séjour et d’installation des étrangers sur notre sol avec toutes les libertés et conditions de vie décentes indispensables à tout être humain : le droit à la scolarisation, à la santé, à un logement, à un emploi.


Nous avons inscrit dans notre programme « la régularisation de TOUS les sans-papiers », le droit de vote des étrangers vivant en France.


Nous sommes pour la fermeture des centres de rétention.


Nous sommes donc bien sûr pour l’abrogation de toutes les lois Sarkozy-Besson-Hortefeux qui bafouent les droits de l’homme et sont en contradiction complète avec les libertés démocratiques.


Nous soutenons toutes les initiatives de RESF et de toutes les organisations politiques, syndicales, associatives qui luttent pour imposer ces droits démocratiques. Nous voulons travailler à construire l’unité la plus large autour d’eux.
Votre combat a contribué à faire connaître auprès de l’opinion publique la cause des sans-papiers, et à construire dans les établissements scolaires des mobilisations importantes. Il a ainsi contribué à créer un courant d’opinion favorable aux étrangers, pour la régularisation des sans-papiers. C’est très important à une époque où d’aucuns font tout pour creuser un fossé entre la population française et les étrangers, où la démagogie nationaliste fait le lit du racisme et de la xénophobie.


En ce début d’une année qui s’annonce dure pour touTEs les exploitéEs et les oppriméEs, recevez, chères et chers camarades, tous nos vœux pour vos combats, nos combats communs.

 

Philippe Poutou.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article