Nice, communiqué de RESF...

Publié le par NPA 06 Ouest

Le 5 novembre 2010, 115 personnes en demande d'asile, dont une quarantaine d'enfants, ont trouvé refuge dans un immeuble désaffecté depuis des années. Propriété du Centre Hospitalier Universitaire présidé par le Maire de Nice, cet ensemble de logement en très bon état avait abrité en d'autres temps le personnel hospitalier dont le directeur lui-même.

 Le 8 décembre 2010 à 6hr du matin, au terme de cinq semaines de mise à l'abri de toutes ces personnes, une expulsion particulièrement éprouvante a jeté tous ces gens dont les enfants et les femmes  à la rue au fallacieux prétexte qu'il y avait urgence à faire valoir le droit de propriété. Muré le jour même, l'immeuble est toujours sans affectation.

On rappellera utilement que c'est également le cas de la Maison Blanche qui avait également été le théâtre d'une occupation humanitaire puis d'une expulsion mais aussi de bon nombre d'immeubles à Nice.

Ce constat percute la situation dramatique de nombreuses personnes en demande d'asile comme celle de nombreux citoyens  et citoyennes français  privés d'hébergement dans ce département au mépris des conventions internationales,  la convention de Genève (art.20 sur le logement), la convention des droits de l’enfant.

Pour dénoncer cette situation, nos associations invitent toutes les personnes touchées par cette atteinte aux droits, à se regrouper devant le 1 avenue Clémenceau à Nice, le jeudi 8 décembre 2011 à 17h30.

Une délégation demandera ensuite audience au préfet des Alpes-Maritimes afin de lui remettre le livre noir des demandeurs d'asile dans le 06.

Venez nombreux !

Publié dans Dans le 06 à l'est...

Commenter cet article