Philippe au Salon anticolonial...

Publié le par NPA 06 Ouest

Dimanche 26 février à Paris, devant près de 150 personnes, Philippe Poutou participait à un débat d’interpellation des candidats dans le cadre de la Quinzaine anticoloniale et antiraciste.

Depuis son lancement en réaction à la loi de 2005 sur le « rôle positif de la colonisation », elle est devenue une échéance incontournable sur les questions anticoloniales en Île-de-France.

Plus profondément, le NPA considère qu’il existe une histoire et une actualité des liens entre capitalisme, impérialisme, (néo)colonialisme, mouvements migratoires, racisme et violence d’État.

La présence de Philippe était donc nécessaire. D’ailleurs, sur les neuf candidats conviés, huit se sont fait représenter.

 

De LO à l’UMP, chaque candidat a été brièvement interrogé par des journalistes de médias liés aux quartiers ou aux minorités.

Questionné sur la discrimination positive, Philippe a rappelé que si elle peut, à la manière de la parité, servir d’aiguillon volontariste, elle ne remet pas en question les causes profondes des discriminations dont sont victimes les habitantEs des quartiers populaires : à savoir un croisement complexe entre exploitation de classe et oppression raciale.

Plus, elle servent souvent d’écran de fumée en instrumentalisant quelques individus poussés sur le devant de la scène.

Développant la question, il a aussi rappelé la nature coloniale et raciste de la République, ainsi que les dérives actuelles de la laïcité qui servent a stigmatiser les musulmanEs.

 

Correspondant.

Publié dans Vie du NPA...

Commenter cet article