Pour le maintien du site et des emplois à Florange...

Publié le par NPA 06 Ouest

Quelques centaines de sidérurgistes de ArcelorMittal ont occupé, lundi 20 février, les bureaux de la direction de l'usine sidérurgique de Florange.

 

Décidés à lutte sur la durée, ils ont installé un village de la résistance et de la solidarité sur le site de l'entreprise.

Alertés par la décision d'ArcelorMittal de ne pas faire redémarrer les deux hauts-fourneaux à l'arrêt, ils ont décidé de passer à l'action pour le maintien du site et des 5000 emplois.

 

Une fois de plus, ce sont les salariés qui trinquent. ArcelorMittal a dégagé un bénéfice de 1, 7 milliards d'euros en 2011 et les actionnaires voient leurs dividendes maintenus.

 

Alors qu'ArcelorMittal a décidé de fermer deux usines en Europe, avec à la clef 6000 suppressions d'emplois, la solidarité doit s'exercer à l'égard des sidérurgistes de Florange.

 

Chacun se rappelle que les promesses de Sarkozy en 2008 n'ont pas empêché la fermeture de Gandrange!
Seule la lutte des sidérurgistes de Florange et la solidarité permettront de construire le rapport de force pour faire plier ArcelorMittal.

 

Le NPA soutient totalement les revendications des salariés de Florange pour le maintien du site et des emplois et l'occupation de l'usine.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article