Pour mettre fin à l'interdiction des soins funéraires pour les personnes vivant avec le VIH.

Publié le par NPA 06 Ouest

Communiqué du NPA :

 

Le Ministère de la Santé s'apprête à reconduire un arrêté du 20 juillet 1988 dont un article interdit les soins funéraires aux personnes vivant avec le VIH.

 

Cette discrimination réglementaire fondée sur la peur et des précautions injustifiées ne repose sur aucun élément scientifique. Elle est dénoncée par les associations de lutte contre le sida ainsi que par le Conseil National du Sida. Alors que le VIH est effectivement « infectieux » et « transmissible » un amalgame, irrationnel et jamais rectifié, présente le VIH comme « contagieux » dans un avis du Haut Conseil de la Santé Publique.

 

Les discriminations dont sont déjà victimes les personnes vivant avec le VIH dans leur quotidien (précarité, rejet, discrimination à l’embauche, aux soins, etc…) continuent jusque dans la mort pour eux-mêmes et leurs proches.

 

Le NPA et Philippe Poutou soutiennent les associations et les organisations se mobilisant pour mettre fin à la dignité bafouée des morts du VIH et demandent la fin de cette discrimination interdisant les soins funéraires pour les personnes vivant avec le VIH.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article