Solidarité avec les salariés de MAIN-SECURITE...

Publié le par NPA 06 Ouest

Communiqué du NPA :

 

Ils gagnent actuellement 1100 euros net pour un travail posté, avec parfois week-end et nuit, et ils réclament…80 euros d’augmentation.


Pour casser toute velléité de revendication et de mouvement de grève, notamment chez les sous-traitants, ARCELOR et ONET ont recours à toutes les sales méthodes possibles : pressions psychologiques, huissier, menace de perte d’agrément, coup monté, alors que ce sont eux qui ne respectent pas le droit de grève, les règles de sécurité d’un site Seveso II et la dignité des travailleurs.A Dunkerque, sur le site d’ACELOR-MITTAL, 11 salariés de la société MAIN-SECURITE, filiale d’ONET, sont mis à pied sans salaire et en attente de licenciement suite à un mouvement de grève lancé après l’échec de négociations salariales.


Philippe Poutou et le NPA apportent tout leur soutien à ces salariés en lutte pour simplement pouvoir vivre décemment et condamnent fermement ces méthodes.

Publié dans Social - société...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article