Solidarité avec les salariés de Pétroplus...

Publié le par NPA 06 Ouest

Déclaration de Philippe Poutou :

 

Le groupe suisse Petroplus, qui a racheté cinq de ses raffineries européennes à Shell, dont celle de Petit-Couronne, a annoncé avant-hier que les banques refusaient de lui accorder le moindre crédit supplémentaire.

 

C'est donc un milliard de dollars attendu par Petroplus qui se retrouve bloqué, ce qui l'empêche de commander du pétrole brut. Petroplus, dont le titre a dévissé en bourse et qui a déjà perdu 98% de sa valeur en 2010, fait planer la menace de la fermeture de tous ses sites !

 

C'est inadmissible. Ce sont des milliers de salarié-e-s en Europe, dont 550 à Petit-Couronne, sans compter les centaines de sous-traitants, qui sont directement concerné-e-s.

 

A Petit-Couronne, les salarié-e-s sont engagé-e-s dans un bras de fer avec leur patron depuis plusieurs semaines déjà, puisque celui-ci avait annoncé en novembre dernier, la fermeture prochaine du secteur des huiles, c'est-à-dire la suppression de 120 emplois.

 

Ils ont donc décidé mercredi matin, après une assemblée générale, de bloquer toutes les expéditions de carburant, de garder les stocks.

 

Le NPA apporte tout son soutien.

 

Aucun salarié ne doit faire les frais des magouilles financières des grandes multinationales du pétrole et de la rapacité des banques. Aucun licenciement ! Aucune suppression d'emploi !Aucune perte de salaire !

 

Et il est temps de placer l'ensemble du secteur énergétique sous contrôle de la population, après expropriation, sans indemnité ni rachat, de tous les grands groupes du secteur, dont Esso, Total et Areva.

Publié dans Social - société...

Commenter cet article