SOUScription 2011 : le NPA a besoin de tout le monde et sans tarder !

Publié le par NPA 06 Ouest

2723.jpg

 

Non, le NPA ne spécule pas en Bourse, il n'achète pas de titres des dettes souveraines, pas plus qu'il ne touche dividendes et parachutes dorés! Il bénéficie tout simplement des cotisations de ses militantEs et du soutien de ses sympathisantEs. Toute activité militante a un coût. Si vous assistez à une réunion publique du NPA, si vous pouvez lire ses tracts chaque semaine, si vous pouvez découvrir les idées que nous défendons grâce aux affiches collées sur les murs de votre entreprise ou de votre quartier, ou dans votre journal préféré, c'est parce que le NPA a dépensé quelques deniers! En retour, il en appelle donc à votre aide et à votre solidarité.

 

Le NPA est un parti démocratique où les expressions sont plurielles mais cela aussi a un coût pour financer réunions nationales et publications de débats.

350 000 euros, voilà l'objectif !

 
Pour nous, c’est l’assurance de porter nos idées, notre présence dans les résistances face au gouvernement, quelle que soit l’ampleur des attaques, et elles sont plus nombreuses que jamais en ces temps de plans d'austérité. Mais, surtout, l'argent que nous pourrons récolter en cette fin d'année, c'est l'assurance de garantir ce qui nous est particulièrement précieux, notre indépendance politique et la participation à de très nombreuses luttes.

 

Le NPA est de tous les combats contre l'injustice sociale, pour l'égalité. Très souvent, il met la main à la poche pour assurer le succès d'initiatives unitaires et publiques, comme ce fut le cas dernièrement lors du contre-sommet du G20 à Cannes ou actuellement dans le cadre de la campagne nationale pour un audit de la dette publique.


350 000 euros, c'est 58 fois moins que le coût du dernier sommet du G20 (20 millions d'euros comprenant entre autres agapes et nuits d'hôtels des « puissants de ce monde ») et cela nous permettra de faire vivre notre organisation durant l'année à venir !

 

Alors pour que la crise et l’austérité ne passent pas par le NPA, pour que nous puissions continuer à les combattre en France comme partout en Europe, pensez à nous verser quelques étrennes avant Noël !

 

Il reste cinq semaines et nous avons commencé fort tard. Il faut faire très vite et très fort. Pour cela, le NPA a besoin de toutes ses forces. Nous en appelons à toutEs les militantEs et sympathisantEs ! Parce que les déficits du NPA sont un problème pour toutes et tous et qu'il faut agir ensemble pour les combler.
Le pluralisme et la démocratie passent aussi par votre soutien financier.

 

Myriam Martin et Christine Poupin, porte-parole du NPA.

Pour souscrire, remplissez et renvoyez-nous le coupon ci-contre, ou rendez-vous sur le site du NPA,
www.npa2009.org/souscription, c’est facile, rapide et sans risques...

Publié dans Vie du NPA...

Commenter cet article