Victoire contre un aberrant circuit F1 à Flins grâce à une mobilisation exemplaire...

Publié le par NPA 06 Ouest

Au départ en novembre 2008, ce n’était pas gagné : toujours la lutte du pot de terre contre le pot de fer ! Pari gagné pourtant, un an après, en novembre 2009, grâce à un collectif dynamique regroupant riverains et associations. Exit donc ce projet aberrant, cumulant absurdités économiques, écologiques : mettant en danger la 2e nappe phréatique d’Île-de-France, sur des terres agricoles promises à un projet biologique, ne créant quasiment pas d’emplois, mais de nombreuses nuisances aux riverains... Face à une décision antidémocratique du conseil général des Yvelines (tous partis confondus, soutenus par Fillon), dilapidant les fonds publics au mépris des avis et besoins réels de la population locale, toute une population très motivée s’est mobilisée, appuyée par des associations, des partis (NPA très actif !), des élus. Des centaines de personnes se sont vraiment prises en main pour qu’on entende leur voix. Et cela a payé !

 

Mois après mois, de réunions publiques en pétitions et manifestations, rencontres et débats houleux, tractages, expositions, site internet, et saisissant toutes les occasions, la bataille de l’opinion a été gagnée, y compris parmi les ouvriers de Renault, plutôt favorables au départ, et ébranlant sérieusement le gouvernement ! Inoubliable, cette formidable mobilisation sociale pour un combat de choix de société montre comment de « simples citoyens », souvent non engagés ailleurs, deviennent sur le terrain des militants résistants, réactifs, inventifs et imaginatifs de contre-propositions constructives face à la dictature du fric et du profit…

 

Rejetant ce projet de circuit F1, emblématique d’un système de société mortifère et destructeur, ce combat a amené tout naturellement à faire de la politique autrement : par la mise en commun des intelligences individuelles et collectives, dans l’écoute et le respect de chacun, pour mettre la démocratie réelle aux commandes.

Tout cela laisse de bonnes traces : le projet de terres agricoles est en place, des Amap1 se créent, le Collectif est en veille, car le « ni ici ni ailleurs » est toujours de rigueur : son site, Collectif sans fin, sert de veille et d’alerte environnementale et beaucoup se retrouvent dans la mobilisation contre les gaz et huiles de schiste sur le département. Sans parler du projet l’OIN (Opération d’intérêt national) en Seine-Aval qui prévoit un bétonnage-béton jusqu’au Havre…

 

De quoi encore plancher et se mobiliser pour des années ! Site2 à visiter sans modération !

1. Association pour le maintien d’une agriculture paysanne.
2. http://collectif-sansf1.fr/

Publié dans Ecologie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article