Grèce : du courant pour tous !

Publié le par NPA 06 Ouest

Entre autres mesures gouvernementales, celle d’imposer soudain une taxe d’habitation de plusieurs centaines d’euros au minimum est d’autant plus terrible que celle-ci a été intégrée aux factures d’électricité, avec menace de couper le courant à tous ceux qui ne la paieraient pas.

Or, c’est impossible pour des dizaines de milliers de travailleurEs, chômeurEs, retraitéEs, déjà accabléEs par les baisses de rémunérations ou de pensions, et le commissaire européen à l’Énergie vient lui-même de noter le caractère non constitutionnel de lier un impôt à la redevance électrique !

Face à cette attaque accompagnée de premières coupures – des habitants relogés dans des containers depuis un séisme en 1995 ont aussi été taxés ! – la riposte s’organise autour de comités locaux unitaires, et les travailleurs de DEI (EDF grec) se mobilisent. Ils ont occupé la semaine passée le centre d’Attique où étaient décidées les coupures mais le gouvernement a envoyé ses flics, arrêtant une quinzaine de personnes, dont le président du syndicat (unique), Nikos Fotopoulos.

Celui-ci, qui doit être jugé mercredi 30, a déclaré : « si c’est être illégal que de refuser de couper le courant à des chômeurs, des petits salariés, des retraités, alors, nous voulons bien être tout à fait illégaux ! »

À la veille d’une nouvelle grève générale jeudi 1er décembre, soutenons ce combat et les inculpés !

 

A. Sartzekis.

Publié dans International...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article